LE MINISTERE PASTORAL

pasteur.jpg

Lors du week-end prolongé à Cambridge, les jeunes ont réfléchi, d’abord en groupes, puis tous ensemble aux questions suivantes et aux passages bibliques qui suivent. Cela a pris deux matinées.
Vous pouvez vous y essayer, seul, en famille, voire en cercle biblique.

POUR VOUS,
selon votre ressenti et vécu personnels :

1. Que signifie le terme
• « ministère » ?
• « pastoral » et « pasteur » ?
• « ministère pastoral » ?

2. Qu’est-ce qu’un pasteur ?

3. Dans la Bible, Dieu donne encore d’autres titres aux pasteurs.
Connais-tu le sens de ces autres titres :
• « évêque »
• « docteur »
• « évangéliste »
• « prophète »

4. A quoi sert un pasteur ?

5. Qu’attends-tu personnellement (pour toi-même) de ton pasteur ?

6. As-tu déjà fait appel à ton pasteur ? Pour qu’il fasse quoi ?

7. Pourrait-on se passer de pasteur ?

8. Comment ton pasteur est-il relié à ta paroisse ?

9. Comment ton pasteur est-il relié à ton Eglise ?

10. As-tu, personnellement, une responsabilité envers ton pasteur ?

11. Est-il de la responsabilité de chaque paroissien
de veiller à ce que des jeunes gens ou des moins jeunes décident de se laisser former pour le ministère pastoral ?

12. Que signifie :
• « théologie » ?
• « séminaire » ?

13. Quelles matières un futur pasteur doit-il étudier dans un séminaire ou faculté de théologie ?

ET DIEU,
qu’en dit-il dans sa Parole ?

• Ac 20.28 :
« Faites donc bien attention à vous-mêmes et à tout le troupeau
dont le Saint-Esprit vous a confié la responsabilité ;
(mieux : sur lequel le Saint-Esprit vous a établi évêques)
prenez soin de l’Eglise de Dieu qu’il s’est acquise par son propre sang. »

• 1 P 5.2 :
« Prenez soin du troupeau de Dieu qui est sous votre garde en veillant sur lui. »

• 1 Co 4.1 :
« Qu’on nous considère comme des serviteurs de Christ et des administrateurs des mystères de Dieu. »

• 1 Tm 3.2-7 :
« Il faut que l’évêque soit […] propre à l’enseignement. […]
Comment prendra-t-il soin de l’Eglise de Dieu ? […] »

• 2 Tm 4.2 :
« Prêche la Parole, insiste en toute occasion, qu’elle soit favorable ou non,
réfute, reprends et encourage.
Fais tout cela avec une pleine patience et un entier souci d’instruire. »

• Tt 1.6-9 :
« Il faut que l’évêque soit irréprochable comme économe de Dieu, […]
attaché à la vraie Parole telle qu’elle a été enseignée, afin d’être capable
d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs. »

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*