Le mot du rédacteur

« Lève-toi, brille,
car ta lumière arrive
et la gloire
de l’Eternel
se lève sur toi ! »


edito-bd3c8.jpg

« Lève-toi, brille, car ta lumière arrive et la gloire de l’Eternel se lève sur toi ! »
(Es 60.1)

En ce temps de Noël, nous nous rappelons que Jésus, « la Lumière du monde » (Jn 8.12), est venu sur terre pour chasser de nos vies les ténèbres du péché et de la mort.
Nous savons comment il l’a fait : en expiant nos péchés et en réconciliant Dieu avec nous. Ce n’est pas pour rien qu’il a été annoncé par le prophète Esaïe comme étant « Imm-anu-El », (Es 7.14), « ce qui signifie ‘Dieu-avec-nous’ » (Mt 1.23)
C’est ainsi que « la gloire de l’Eternel », sa gloire de Sauveur éternel « s’est levée sur nous » et ne cessera de nous éclairer si nous persévérons à demeurer dans la lumière de son Evangile.
Celle-ci nous montre le pardon et le salut de Dieu, elle nous rassure au cours de notre vie, elle nous montre la volonté de Dieu, elle nous console au moment de suivre l’appel de Dieu dans l’au-delà (voir p. 10-14).

Mais elle nous permet aussi d’éclairer notre chemin à travers les problèmes de société. Et il s’en pose de graves actuellement.
En France, mais ailleurs aussi, on essaye de miner la cellule de base de la société, la famille et le mariage (voir pp. 4-7). Que là Dieu se manifeste tout particulièrement comme « Imm-anu-El », « Dieu-avec-nous », dans ce débat !
Les chrétiens doivent faire entendre leur voix pour défendre cette première des institutions divines, l’état du mariage, que Dieu a mise en place dès le dernier jour de la création.
En d’autres temps, des croyants ont été prêts à mourir pour ne pas renier leur Sauveur (p. 15). Heureusement, nous n’en sommes plus là.
Mais ce sujet de société a tellement envahi les médias que, du coup, le mythe de la fin du monde le 22 décembre 2012 connaît un vrai flop (voir « Amitiés Luthériennes » n° 77) !
Fasse que la véritable préparation à la fin des temps ne devienne pas le parent pauvre de nos préoccupations (p. 8).
Instruire dans les connaissances bibliques, aiguiser la conscience à la lumière de la Parole d Dieu, nous accompagner et nous guider sur le chemin de la vie, y compris éternelle, c’est là ce que nous attendons des pasteurs (p. 9)
Ils s’y préparent dans leurs bureaux respectifs, mais aussi dans des réunions (p.18-19), voire des rencontres internationales (p. 20).
Cela leur permet de mieux faire « briller la lumière du monde » auprès des jeunes (p. 16-17) et des moins jeunes (p. 18-19).

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*