L’Eglise Luthérienne d’Istanbul

al8118_3ELI_Culte.jpg

Le premier pasteur luthérien fut envoyé à Constantinople en 1709. Il venait de Suède.
En 1741, le Parlement suédois organisa une collecte pour un projet de construction d’une église. L’argent vint aussi d’Allemagne et de Finlande. En 1748, une chapelle fut construite dans le jardin de l’Ambassade de Suède à Constantinople. Mais en 1884, l’Etat suédois cessa de payer le pasteur desservant la chapelle.
Pourtant, elle servit de lieu de culte pour la Communauté Protestante Grecque d’Istanbul jusqu’en 1960. Après cela, différentes églises protestantes s’y réunirent.

A partir de 1970, des chrétiens finlandais résidant à Istanbul se sont efforcés d’apporter l’Evangile aux gens de la ville. Nous étions le seul groupe luthérien parmi les chrétiens en nombre toujours croissant venant de différents pays et travaillant pour différentes sociétés.
Durant près de 30 ans, ces efforts se sont faits sans qu’il y ait eu un projet clair pour une vie cultuelle luthérienne. Il y avait des réunions en famille et quelques rares conversions et baptêmes.
Ce n’est qu’en automne 1999 que la chapelle mentionnée plus haut fut louée par des Finlandais pour y organiser des cultes. C’est qu’on avait acquis une vision plus claire de la missiologie luthérienne.
Au fur et à mesure que le nombre de membres parlant le turc a augmenté, la langue turque a progressivement remplacé le finlandais dans les cultes et les sermons.
L’assemblée constituante de l’Eglise s’est tenue en mars 2003. Elle a adopté le nom Istanbul Luteryen Kilisesi,
Eglise Luthérienne d’Istanbul

L’Eglise Luthérienne d’Istanbul a déposé sa demande d’enregistrement auprès des autorités turques en décembre 2004. Mais malgré de nombreuses réformes dues au processus de rapprochement à l’Union Européenne, la législation turque ne définit pas clairement le statut d’une Eglise. Elle peut mener sa vie d’Eglise et remplir les exigences requises par la loi, mais nous nous battons toujours pour avoir un statut légal mieux défini.
L’Eglise Luthérienne d’Istanbul a comme fondement la Parole de Dieu. Au milieu des interprétations et confessions de foi innombrables.

Nous confessons avec fidélité la forme évangélique de la foi telle qu’elle est présentée dans « le Livre de Concorde » de l’Eglise Evangélique Luthérienne.
En 2012, le Petit et le Grand Catéchisme de Martin Luther, ainsi que la Confession d’Augsbourg, ont été traduits en turc. La traduction du reste du « Livre de Concorde » va suivre.

Jusqu’alors le lieu de culte était la vieille chapelle citée plus haut, située dans le jardin du Consulat de Suède. Mais elle n’avait que 40 places assises.

Depuis 2008 nous louons une église arménienne, vieille de cent ans : la paroisse arménienne n’existe plus. Elle se trouve au centre de la ville est peut contenir bien plus de personnes que la chapelle.
Depuis quelques années, nous travaillons aussi parmi des personnes de langue turque en Bulgarie. Une Eglise luthérienne de langue turque y est née. Ses liens avec l’Eglise d’Istanbul sont très forts.
Là-bas nous avons un pasteur qui dessert la paroisse dans la ville de Peshtera. Il est aussi très actif dans l’évangélisation de villages du voisinage.

Une troisième paroisse a été fondée en 2012 dans la ville turque d’Izmir, l’ancienne Smyrne. Un pasteur finlandais y réside et la dessert.
En 2012 l’Eglise Luthérienne d’Istanbul était composée de 3 paroisses et de 2 postes annexes. Elle a environ 150 membres baptisés et se projette avec confiance dans l’avenir pour annoncer avec fidélité l’Evangile, pour le salut des gens qui parlent le turc.
A Dieu seul soit la gloire !
Ville Typpö

al8119_1TyppoVille.jpg

Note : Si vous avez besoin de littérature chrétienne à donner à des amis ou connaissances, vous pouvez la trouver sur www.luteryenkilisesi.org ou sur www.elrim.org .

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*