Maladie et possessions

al7614_2JesusChasseDemons17os.jpg
On nous écrit : « De retour d’une visite médicale, où il était aussi question de thyroïde, voici le commentaire du médecin au sujet de cette maladie (et d’autres n’ayant également aucune origine mentale ou nerveuse) : « Il n’y a pas fort longtemps, les gens estimaient que ces malades étaient possédées du démon. » » !
Nous n’allons pas débattre de ce que « les gens estimaient ». Il est vrai que bien des fausses idées ont été répandues à ce sujet, comme à propos d’autres. Et les Eglises n’ont pas toujours su s’en tenir à ce que Dieu révélait dans l’Ecriture sainte. Cela a parfois débouché sur de terribles tragédies comme les buchers pour les « sorciers » et « sorcières ».

***

Mais revenons aux possessions de la Bible, car nos esprits « éclairés » ont vite fait de dire que les gens de l’époque, n’ayant pas les connaissances médicales nécessaires, les expliquaient par la possession par les démons. C’est passer un peu vite sur les récits bibliques, voire les ignorer.
Certes, la possession par les démons pouvait se manifester par des maladies ou infirmités (mutisme, surdité, accès de morbidité rappelant l’épilepsie). Mais tous les sourds-muets n’étaient pas considérés comme possédés par les démons. Ce constat était fait dans les cas où le ou les démons avaient une personnalité différente du pauvre possédé :

— Les démons parlent (Mc 1.23-24 ; 5.7-9)

— Les démons ont une connaissance étonnante de la personne du Christ que les gens de l’époque n’avaient pas (Mc 1.24),

— Affolés par l’autorité de Jésus, les démons sortent du possédé et se manifestent à l’extérieur de lui (Mt 8.31-32).

Si les maladies, de façon générale, sont la conséquence de l’état pécheur et mortel de l’humanité, aucune personne sensée, si ce n’est les superstitieux, ne va les attribuer à un démon. Sans doute Satan essaye-t-il de nous faire douter de la grâce et de la bonté de Dieu et de nous plonger ainsi dans la déprime et des états maladifs, mais les cas de possession sont rares. Il n’en demeure pas moins qu’il arrive à des missionnaires d’être confrontés à des personnes possédées par un démon. Je n’oublierai jamais le récit de l’un d’eux qui travaillait au Brésil. La personnalité du démon était clairement différente de celle de la possédée. Mais la prière instante de deux missionnaires, une véritable lutte pour la libération de la personne possédée, a eu raison du démon, comme Jésus l’avait déjà promis près de 2000 ans auparavant (Mc 9.29).
Je suis conscient, en écrivant ces lignes, que beaucoup vont être sceptiques pour n’avoir jamais été confrontés à une telle situation. Il n’en demeure pas moins que cela existe. Cela ne doit pas nous faire peur. Christ a triomphé des puissances des ténèbres.

 « C’est pour détruire les œuvres du diable que le Fils de Dieu est apparu. (1 Jn 3.8). »

« Il a dépouillé les dominations et les autorités et les a données publiquement en spectacle en triomphant d’elles par la croix. » (Col 3.5).

Ceux qui placent leur foi en lui sont à l’abri des démons.

JTH

al7614_1JesusChasseDemonsNB2-2.jpg

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*