Qui est Jésus : études selon Matthieu

Voici une série de cours bibliques interactifs sur le thème  « Qui est Jésus », selon l’évangile de Matthieu.

Introduction

Se faire une opinion réfléchie de Jésus-Christ

Napoléon Bonaparte a dit : « Je connais les hommes. Eh bien, je vous le dis : Jésus n’est pas un simple homme. Il n’y a aucune comparaison possible entre lui et n’importe quelle autre personne. Alexandre, César, Charlemagne et moi avons fondé des Empires. Mais sur quoi reposait notre génie ? Sur la force. Jésus-Christ a fondé son empire sur l’amour ; et au moment où je vous parle, des millions de personnes seraient prêtes à mourir pour lui. »

Êtes-vous d’accord avec Napoléon ? Jésus-Christ a-t-il été le personnage le plus important de l’histoire ? Ce que vous savez de lui provient-il de ce que vous avez appris comme enfant ou de vos recherches comme adulte ?

Pour beaucoup, ce qu’ils savent de Jésus est une collection sommaire d’histoires de la Bible que leurs parents ou les moniteurs d’école du dimanche leur ont racontées. Le malheur veut que beaucoup d’adultes pensent que ce bagage succinct est suffisant. Mais réfléchissez un instant ! Prenez-vous des décisions importantes à partir de ce que vous avez appris à l’âge de six ou neuf ans ? Vous satisferiez-vous d’une compréhension enfantine du monde du travail, de l’état du mariage ou de la politique ? Bien sûr que non.

«Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais et je raisonnais en enfant. Une fois devenu homme, je me suis défait de ce qui est propre à l’enfant. » (1 Corinthiens 13 :11)»

Certains ont rejeté le christianisme dans leur adolescence, d’autres à l’âge mûr. Ils pensaient que cela s’appuyait sur des mythes et des erreurs historiques. Peut-être qu’un professeur leur a dit que la foi chrétienne était une .béquille pour des handicapés intellectuels. Ou ont-ils été influencés par quelque auteur prétendant que la Bible était criblée d’erreurs historiques ? Non, personne ne l’a inventé. Cela s’est réellement passé. Dans le passage suivant, Luc, qui était médecin et un historien méticuleux, parle de l’intégrité historique de son histoire de Jésus-Christ.

«Plusieurs personnes ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont passés parmi nous, d’après les rapports de ceux qui en ont été les témoins oculaires depuis le début et qui sont devenus des serviteurs de la Parole de Dieu. J’ai donc décidé à mon tour de m’informer soigneusement sur tout ce qui est arrivé depuis le commencement, et de te l’exposer par écrit de manière suivie, très honorable Théophile. Ainsi, tu pourras reconnaître l’entière véracité des enseignements que tu as reçus. (Luc 1:1-4)»

La Bible va à la source. L’apôtre Pierre nous fournit des informations de première main à propos des événements de la vie de Jésus.

«Nous ne nous sommes pas appuyés sur des histoires habilement inventées, lorsque nous vous avons fait connaître la venue de notre Seigneur Jésus-Christ dans toute sa puissance, mais nous avons vu sa grandeur de nos propres yeux.  » (2 Pierre 1 :16)»

Beaucoup ont dit : « Comme enfant j’ai accepté aveuglément ce qu’on m’a dit de Jésus. Ensuite, comme adulte, j’ai rejeté Jésus tout aussi aveuglément. Finalement, j’ai décidé qu’en homme mûr j’avais à faire moi-même mes recherches et à prendre moi-même ma décision en connaissance de cause. »

Avez-vous jamais procédé vous-même à une recherche sur le compte de Jésus-Christ ? Ne fondez pas l’opinion que vous avez de lui sur des on-dit. Consultez les seules sources originales qui existent : la collection de livres connue sous le nom de Bible. Quatre livres sont des sources de première importance pour obtenir des informations sur Jésus-Christ, la personne la plus extraordinaire à avoir jamais vécu : les quatre Évangiles. Ils ont été rédigés par Matthieu, Marc, Luc et Jean.

On ne peut réellement avoir une opinion correcte sur la vie de Jésus sans lire les Évangiles du début à la fin. Ce premier cahier fournit une introduction à la vie de Jésus sur terre, à sa personnalité et à ses objectifs.

Chapitre 2

Pourquoi Jésus est-il venu ?

Jésus était en mission

Nombreux sont ceux qui ont parlé de Jésus comme d’un enseignant ou philosophe remarquable qui a parcouru la campagne pour faire part de ses idées sur l’amour et la fraternité. Mais Jésus avait bien autre chose en vue que d’enseigner des idées philosophiques. Sa mission était de sauver tous les hommes de leurs péchés.

« Car tous ont péché, et sont privés de la gloire clé Dieu.  » (Romains 3 : 23) – Segond Révisée 1978.

La Bible explique que le péché sépare les gens de Dieu. En raison de notre nature pécheresse, personne n’est assez bon pour mériter le ciel, et personne ne peut rien faire pour mériter le ciel.

« Nous sommes tous semblables à des impurs, toute notre justice est comme des linges souillés.  » (Esaïe (54 ; 5)

En plus, Dieu exige la punition du péché : la séparation éternelle avec Dieu, la mort. Mais Dieu est aussi plein de miséricorde et a mis au point une procédure dans laquelle les péchés sont correctement punis, niais leurs auteurs peuvent quand même avoir la vie éternelle.

« Voici comment Dieu nous montre l’amour qu’il a pour nous : alors que nous étions encore des pécheurs, le Christ est mort pour nous.  » (Romains 5 :7 – 8)

En quoi la mort, de Christ est-elle d’un quelconque secours ? Tout simplement : la mort de Jésus satisfait les exigences de Dieu de punir le péché. En mourant sur la croix, Jésus a payé le prix pour les péchés de tous.
Comment cela était-il possible ? Parce que Jésus était le seul à pouvoir apporter ce sacrifice. Il était le seul digne.

« Dieu était en Christ, réconciliait les hommes avec lui-même, sans tenir compte de leurs fautes… Celui qui était innocent de tout péché, Dieu l’a condamné comme un pécheur à notre place pour que, dans l’union avec le Christ, nous soyons justes aux yeux de Dieu. » (2 Corinthiens 5:19 + 21)
En plaçant votre foi en ce que Jésus a fait, vous êtes libéré de la condamnation de Dieu.

Jésus a vaincu la mort et donne la vie

Quand Jésus est ressuscité de la mort, il a démontré sa puissance sur elle.

« L’ange, s’adressant aux femmes, leur dit : Vous autres, n’ayez pas peur ; je sais que vous cherchez Jésus, celui qui a été crucifié. Il n’est plus ici, car il est ressuscité comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où il était couché.  » (Matthieu 28 : 5- 6)

II promet la vie éternelle à tous ceux qui croient en lui, qui placent leur foi en lui.

« Je suis la résurrection et la vie, lui dit Jésus. Celui qui place en moi sa confiance vivra, même s’il meurt. Et tout homme qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » (Jean 11 : 25-26)

C’est de la réponse à cette question que dépendent la vie et la mort.

« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne se confie pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.  » (Jean 3 : 36) – Segond Révisée 1978.

Croire en ce que Jésus a fait, c’est ce que la Bible appelle « foi ». C’est la seule porte du ciel.

« Jésus lui dit : Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 1-14 : 6) – Segond Révisée 1978.

Quand les pécheurs admettent leur nature pécheresse et croient que Jésus a payé pour leurs péchés personnels, ils sont réconciliés avec Dieu dans le ciel.

La vie éternelle que Jésus offre n’est pas pour après la mort seulement. Lorsqu’une personne fait confiance à Jésus, elle reçoit la vie nouvelle tout de suite. La vie au ciel ne sera que la suite et le développement merveilleux de la vie chrétienne ici-bas. Des études ultérieures vont développer cela en détail.

Chapitre 3

La vie de Jésus révèle la vraie misère des hommes

Jésus a montré aux gens leur péché

Jésus apportait de Bonnes Nouvelles. Il a rendu possible que des femmes et des hommes pécheurs puissent avoir la vie éternelle. Il leur a présenté ce cadeau. À lui tout seul il a fait le nécessaire pour cela. Beaucoup on répondu avec joie.

« Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront et personne ne pourra les arracher de ma main.  » (Jean 10 : 27-28)

D’autres n’ont pas été tellement ravis. Pour les aider à comprendre qu’ils avaient besoin d’un sauveur, Jésus leur a dit la vérité à propos de leur vie. Il voyait les gens tels qu’ils étaient – pécheurs, séparés de Dieu, méritant la damnation – et il leur a montré leur état réel.

« Car c’est du cœur- que viennent les mauvaises pensées, meurtres, adultères, prostitutions, vols, faux témoignages, blasphèmes ». (Matthieu 15 : 19) – Segond Révisée 1978

Jésus a mis les gens en garde contre les conséquences de leurs actes. Si ce qu’il dit ne les mit pas tous mal à l’aise, le fait qu’il ait été parfait les interpella tous.

« Il n’a commis aucun péché, ses lèvres n’ont jamais prononcé de mensonge.  » (1 Pierre 2 : 22)

II n’avait pas l’intention de déprimer les gens, mais de leur révéler leur état critique. Il fallait qu’ils comprennent. Ils avaient besoin de son aide. Mais beaucoup ne voulaient pas en entendre parler. Ils voulaient se débarrasser de Jésus. Ses paroles et son style de vie indiquaient clairement qu’ils se trompaient dans leur façon de satisfaire Dieu.

Jésus a montré que Dieu ne prend pas plaisir à un culte sans amour

La vraie sainteté consiste à observer la Loi de Dieu à la perfection.

« Votre Père céleste est parfait. Soyez donc parfaits comme lui.  » (Matthieu 5 : 48)

Jésus a « collé » à la Loi de Dieu à la perfection. D’autres – un grand nombre de chefs religieux de l’époque – ont inventé des lois humaines qu’ils ont élevées au rang des lois de Dieu. Mais leurs traditions étaient contraires aux lois de Dieu d’aimer le prochain.

« Jésus entra de nouveau dans la synagogue. Il s’y trouvait un
homme avec la main paralysée. On le surveillait attentivement pour
voir s’il le guérirait un jour de sabbat : Us voulaient ainsi pouvoir
l’accuser. Jésus dit à l’homme à la main infirme :
Lève-toi et mets-toi là, au milieu.
Puis il demanda aux autres :
Est-il permis, le jour du sabbat, défaire du bien ou défaire du mal ?
A-t-on le droit de sauver une vie ou faut-il la laisser se détruire ?
Mais personne ne dit mot. Jésus promena sur eux un regard
indigné. Profondément attristé par la dureté de leur cœur, il dit à
l’homme :
Étends la main.
Il la tendit et elle fut guérie. Aussitôt les pharisiens sortirent de la
synagogue et allèrent se concerter avec des membres du parti
d’Hérode sur les moyens défaire mourir Jésus.  » (Marc 3:1-6)

Dieu avait institué un jour du sabbat pour permettre à chacun de reprendre des forces et de se réjouir de son amour et de sa bonté. Mais les Juifs ajoutèrent des interdits exagérés. Dans un aveuglement légaliste, les chefs religieux accusaient Jésus de ne pas respecter la loi et de travailler lorsqu’il guérissait des malades le jour du sabbat. Ils firent ainsi du sabbat un jour insupportable, dépourvu d’amour, et poussaient les gens à une obéissance et à un culte tout extérieur et détourné de son véritable but.

Chapitre 4

La vie de Jésus révèle l’amour de Dieu

Le plan de salut de Dieu vise tout le monde

Tous sont pécheurs. Personne ne peut mériter le salut, quels que soient ses efforts pour viser la sainteté. Heureusement que le plan de salut s’étend à tous.

« Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui mettent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle.  » (Jean 3:16)

Jésus a montré à tous que Dieu aime tout le monde

Les fréquentations de Jésus étaient loin de faire plaisir aux pharisiens. Des pécheurs et des gens du peuple devenaient ses amis. Des collecteurs d’impôts – les personnes les plus haïes de l’époque – devinrent ses disciples. Jésus aimait tout le monde et voulait parler à tous de la miséricorde de Dieu. Mais ses relations lui attirèrent des critiques acerbes.

« En voyant cela, les pharisiens interpellèrent ses disciples : Comment votre maître peut-il s’attabler de la sorte avec des collecteurs d’impôts et des pécheurs notoires ? Mais Jésus, qui les avait entendus, leur dit :
Les bien-portants n’ont pas besoin de médecin ; ce sont les malades qui en ont besoin. Allez donc apprendre quel est le sens de cette parole : Je désire que vous soyez bons plutôt que vous m’offriez des sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » (Matthieu 9 : 11-13)

Jésus a montré on ne peut plus clairement que l’amour et la miséricorde de Dieu s’étendent à chacun.

« Tout à coup, tes interprètes de la Loi et les pharisiens traînèrent devant lui une femme qui avait été surprise en train de tromper son mari. Ils la firent avancer dans la foule et la placèrent bien en vue, devant Jésus.
Maître, lui dirent-ils, cette femme a commis un adultère ; elle a été prise sur le fait. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider les femmes de ce genre. Toi, quel est ton jugement sur ce cas ? … Mais Jésus se baissa et se mit à écrire du doigt sur le sol. Eux, ils insistaient, répétant leur question. Alors il se releva et leur dit :
16
Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première
pierre !
… Après avoir entendu ces paroles, ils s’esquivèrent l’un après
l’autre, à commencer par les plus âgés, laissant finalement Jésus
seul avec la femme, qui était restée au milieu de la cour du Temple.
Alors Jésus leva la tête et lui dit :
Eh bien, où sont donc passés tes accusateurs ? Personne ne t’a
condamnée ?
Personne, Seigneur, lui répondit-elle.
Alors Jésus reprit :
Je ne te condamne pas non plus. Va, mais désormais, ne pèche plus.  »
(Jean 8: 3-5+7 + 9-11).

On laissa la femme avec Jésus. Jésus était le seul à ne jamais avoir péché. Il était donc aussi le seul à avoir autorité pour la condamner à mort. Au lieu de cela, il lui accorda son pardon. Les pharisiens ne voyaient le péché que pour condamner le pécheur. Jésus le voit aussi, mais il veut pardonner.

Résumé

Nous espérons que cette étude vous a aidé à comprendre qu’il y a de multiples raisons pour faire des recherches sur Jésus-Christ. Une décision mûre doit s’appuyer sur des informations sûres. Ailer à la source, les quatre premiers livres du Nouveau Testament – Matthieu, Marc, Luc et Jean – est le meilleur moyen d’obtenir ces informations. Ce cahier n’est cependant qu’une introduction aux questions : Qui est Jésus-Christ ? Qu’a-t-il fait ? Que m’apporte-t-il ?

Jésus déclare être à la fois Dieu et homme, une affirmation unique parmi les fondateurs des religions du monde. Il fournit des preuves à l’appui de cette affirmation en accomplissant des miracles au cours de son ministère sur terre.

Le but de sa venue sur terre était d’accepter le châtiment pour les péchés de tous les hommes et de réconcilier les pécheurs avec le Dieu saint.

Par la foi en ce que Jésus a fait en mourant et ressuscitant des morts, tout le monde peut avoir l’assurance de la vie éternelle au ciel auprès de Dieu.

La vie de Jésus a montré aux hommes leur nature pécheresse, leur incapacité à s’extraire eux-mêmes de la problématique mortelle du péché, et l’amour que Dieu leur a porté en leur envoyant un Sauveur.

Comment Puis-je obtenir La Vie Eternelle ?

Lorsque le Saint-Esprit vous donne de croire que Jésus est mort et ressuscité pour vous, il vous accorde par là même la vie éternelle. Jésus vous invite à rejoindre tous les chrétiens du monde entier pour confesser que vous placez votre foi en Jésus.

Cliquez sur le lien suivant si vous désirez être mis en contact avec des personnes qui, comme vous, croient en Jésus :

art2

Vous pouvez nous contacter pour recevoir la 2* Étude intitulée « RECONNAITRE CELUI Qui A ACCOMPLI LES PROMESSES DE DIEU ». Vous y apprendrez comment Jésus a accompli les prophéties le concernant et datant, pour certaines, de plusieurs milliers d’années avant sa naissance.

Vous aimeriez peut-être dire la prière qui suit ou une autre que vous formulerez vous-même :
Père céleste, je suis conscient que je suis un pécheur et que je n’arrive pas à mener une vie parfaite. Je ne trouve pas en moi-même les ressources pour me sauver de cet état et n’arrive pas à mériter la vie éternelle auprès de toi au ciel.
Aussi mille fois merci pour l’envoi de ton Fils, Jésus ! Il est mort à ma place et pour mon salut. La puissance de sa résurrection méfait revivre.
Aide-moi à me détourner du péché et à te suivre. Et même si je retombe dans le péché, tu me pardonnes par la foi que tu m’as donnée et que je place dans ton Mis, Jésus. Combien je te suis reconnaissant pour le don de la vie éternelle !
Reçois ma prière pour l’amour de Jésus. Amen.

Questionnaire

Pour vous rendre compte si vous avez saisi les points étudiés, répondez aux questions suivantes.

Après l’avoir fait, vous pouvez comparer avec les réponses du questionnaire.

  1. Quels sont les quatre livres de la Bible qui parlent de la vie de Jésus
    • M……………..;
    • M……………..;
    • L………………;
    • J………………;
  2. Quels fondateurs de religions affirment être Dieu et en convainquirent des foules ? Cocher la bonne réponse :
    • Uniquement Jésus-Christ;
    • Mahomet;
    • Bouddha;
  3. Jésus a déclaré être à la fois Dieu et homme. Comment a-t-il fourni des preuves à l’appui de cette affirmation ? Cocher la bonne réponse :
    • en accomplissant des miracles;
    • en gagnant des adeptes;
    • en disant des choses très intelligentes;
    • en prêchant aux foules;
  4. Laquelle de ces affirmations décrit le mieux le but essentiel de la vue sur terre de Jésus ? Cocher la bonne réponse :
    • pour sauver les gens de leurs péchés;
    • pour montrer aux gens comment vivre ensemble;
    • pour faire des miracles;
    • pour s’opposer au légalisme;
  5. Quelle différence Napoléon voyait-il entre Jésus et des fondateurs d’Empires ? Cocher la bonne réponse :
    • Jésus a utilisé des apôtres au lieu de soldats
    • Jésus a employé l’amour au lieu de la force
    • II venait d’un petit pays
    • Jésus a fait des déclarations difficiles à comprendre
  6. Quel genre de personnes Jésus fréquentait-il beaucoup ?
  7. Le terme biblique « vie éternelle » ne s’applique pas seulement à la vie au ciel après la mort, mais aussi à la qualité et à la plénitude de vie des croyants sur terre.
    • Vrai
    • Faux
  8. Écrivez de mémoire Jean 3 : 16 :




art68

Réponses

  1. Quels sont les quatre livres de la Bible qui parlent de la vie de Jésus
    • Matthieu…….;
    • Marc…………;
    • Luc…………..;
    • Jean…………;
  2. Quels fondateurs de religions affirment être Dieu et en convainquirent des foules ? Cocher la bonne réponse :

    — > Uniquement Jésus-Christ;

    • Mahomet;
    • Bouddha;
  3. Jésus a déclaré être à la fois Dieu et homme. Comment a-t-il fourni des preuves à l’appui de cette affirmation ? Cocher la bonne réponse :

    — > en accomplissant des miracles;

    • en gagnant des adeptes;
    • en disant des choses très intelligentes;
    • en prêchant aux foules;
  4. Laquelle de ces affirmations décrit le mieux le but essentiel de la vue sur terre de Jésus ? Cocher la bonne réponse :

    — > pour sauver les gens de leurs péchés;

    • pour montrer aux gens comment vivre ensemble;
    • pour faire des miracles;
    • pour s’opposer au légalisme;
  5. Quelle différence Napoléon voyait-il entre Jésus et des fondateurs d’Empires ? Cocher la bonne réponse :
    • Jésus a utilisé des apôtres au lieu de soldats

      — > Jésus a employé l’amour au lieu de la force
    • II venait d’un petit pays
    • Jésus a fait des déclarations difficiles à comprendre
  6. Quel genre de personnes Jésus fréquentait-il beaucoup ? Des pécheurs
  7. Le terme biblique « vie éternelle » ne s’applique pas seulement à la vie au ciel après la mort, mais aussi à la qualité et à la plénitude de vie des croyants sur terre.

    — > Vrai

    • Faux
  8. Écrivez de mémoire Jean 3 : 16 :
    « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui mettent leur confiance en Lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle. « 

Retour au questionnaire